Où va Evernote ? La nouvelle version en détails

Sommaire

Evernote n’a pas fait que des heureux en lançant sa nouvelle version (v10) fin 2020. Pourtant la promesse était belle. Mais comme souvent tout est question de timing et de communication.

Si vous ne voulez pas tout lire, le résumé en 5 points

  • oui Evernote a apporté un certain nombre d’améliorations bienvenues avec la v10 ;
  • et en même temps fait des mécontents en omettant certaines fonctionnalités ;
  • et laissé les concurrents comme Notion ou Roam prospérer ;
  • pour autant j’utilise encore Evernote au quotidien.
Evernote nouvelle version v10

Bienvenue dans le nouvel Evernote ! Les nouveautés de la version 10

La nouvelle version d’Evernote est disponible sur toutes les plateformes (Web, Windows, Mac, iOS et Android) depuis fin 2020. Voici un résumé non-exhaustif des principaux changements.

Pour le détail de la chronologie, c’est un peu plus bas dans l’article.

Une interface unifiée entre les versions web / windows / mac

Evernote parle de “look moderne et épuré”. Ce qui est important, c’est la cohérence visuelle que vous avez entre tous les appareils. Et elle s’étend également aux tablettes et smartphones.

Evernote v10 interface

Un nouvel éditeur de notes

Avec (enfin) l’accès à différents niveaux de titres, comme le font tous les concurrents. Et comme le faisait OneNote depuis le début. Et aussi des tableaux repensés, et une barre de mise en forme un peu plus claire.

Evernote v10 éditeur

Des recherches encore plus efficaces

La recherche rapide et efficace est depuis le début la plus grande promesse d’Evernote. “Remember Everything” est le slogan original, et cela passe par une bonne capacité à trouver les informations.

Avec la nouvelle version, l’outil de recherche est bien visible dans la barre latérale. Il commence à afficher les résultats dès les premiers mots tapés (recherche prédictive). Et il vous permet de filtrer ensuite par carnet ou étiquette.

Evernote v10 recherche

Et bien sûr vous pouvez sauvegarder vos recherches pour les réutiliser plus tard.

Des Checkbox et Checklist pour mieux gérer les tâches

C’est un peu confus et sans doute utile. Avec la nouvelle version, vos notes peuvent contenir deux types de cases à cocher.

En anglais, elles s’appellent Checklist et Checkbox.

Dans la version française, on parle de :

  • case à cocher, accessible via le bouton + à gauche
  • liste à cases, accessible via les 3 listes (à puce, numérotée, et donc à cases)
Evernote Checkbox Checklist

L’intérêt de la checkbox est de ne pas être liée à un texte. Comme dans l’exemple au-dessus, vous pouvez par exemple mettre des cases à cocher pour représenter autant d’étapes d’un processus, ou de jours de la semaine dans un tableau. Et cocher au fur et à mesure.

Qui dit deux façons différentes, dit deux critères différents pour les recherches.

Comme le souligne Stacey Harmon dans son tuto checklist vs checkbox, dans un cas on filtre sur les “lists” (“listes” en français), dans l’autre sur “checkboxes” (“cases à cocher”).

On m’a soufflé dans l’oreillette que la fonctionnalité était déjà présente dans la version Windows. C’est donc plus une uniformisation qu’une complète nouveauté (merci Bruno).

Intégration des vidéos Youtube

Les concurrents le font déjà pour la plupart, et c’est un vrai gain de temps. Quand vous copiez un lien de vidéo Youtube, Evernote peut intégrer directement la vidéo dans la note. Vous pouvez ainsi lire la vidéo sans quitter la note. Très pratique, par exemple, pour annoter des conférences TED !

Evernote Youtube

Evernote propose 4 options pour intégrer les vidéos Youtube :

  • titre uniquement
  • petit aperçu
  • grand aperçu
  • aperçu sur toute la largeur

Et heureusement l’option de conserver juste le lien, si vous ne voulez pas de la prévisualisation dans vos notes.

Sur smartphone, une expérience plus cohérente

Avec la nouvelle stratégie d’unification des développements, les déclinaisons smartphone (et tablette) bénéficient également des améliorations. Cela concerne le nouvel éditeur aussi bien que les recherches.

Evernote v10 smartphone iOS éditeur

Sans parler du bouton “nouvelle note”, qui permet directement de sélectionner entre

  • une note texte classique
  • un enregistrement audio
  • un dessin directement sur l’écran du téléphone ou de la tablette
  • une photo
  • une scan de document (carte de visite, tableau blanc)
Evernote v10 smartphone iOS nouvelle note

Des fonctionnalités manquantes ou en retard… et une communauté qui réagit très vite !

A première vue donc, que du positif. Des nouvelles fonctionnalités, une interface épurée, et une meilleure cohérence entre les versions. Une somme bonnes nouvelles.

Et de fait, la chronologie décrite juste après, ainsi que le nombre de mises à jour des apps iOS, Android, Windows et Mac, pourraient laisser penser que les nouveautés se sont enchaînées. Mais pour les utilisateurs les plus fidèles, ces mises à jour servent surtout à rattraper des fonctionnalités perdues dans la migration !

Car le plus gros effet de surprise lors du lancement du nouvel Evernote, ce sont toutes les choses qu’il ne faisait plus

En voici un florilège.

ATTENTION – un certain nombre de fonctionnalités sont ré-intégrées au fur et à mesure par Evernote. Certains éléments de la liste ci-dessous ont donc été des mauvaises surprises au lancement. Et ont été résolus depuis. Je mets les dates quand je les connais.

Scan de cartes de visites : pas de lien avec les contacts

C’est une utilisation bien pratique d’Evernote : vous scannez les cartes de visite avec l’appareil photo, et la reconnaissance de caractères identifie les différents champs. Avec l’ancienne version d’Evernote, il était possible de synchroniser ces captures avec la liste de contacts du téléphone.

Cette synchronisation n’existe pas encore avec le nouvel Evernote. Pas plus que le lien avec LinkedIn pour envoyer une invitation.

Le mode Presentation (pour les utilisateurs Premium)

Pour être honnête, j’ai réalisé son absence début février, quand j’ai voulu présenter une note directement. Et là, surprise, pas de bouton Présentation. Dans l’aide Evernote, le mode Présentation est bien décrit comme “non disponible dans le nouvel Evernote”.

Lien avec avec le scanner ScanSnap

Les “power-users” font une utilisation intensive de ce lien. En effet, il permet de scanner et d’envoyer les documents directement dans Evernote en une seule action. Seul problème : au lancement, le lien avec le scanner ScanSnap ne fonctionnait pas.

Il semble que ce bug ait été résolu en janvier 2021.

La version Web compte comme une version pour les utilisateurs gratuits

Si vous êtes sur la version gratuite d’Evernote, vous savez sans doute que vous ne pouvez l’utiliser que sur deux appareils. Or, jusqu’à présent, la version Web n’était pas intégrée. Seuls comptaient les clients PC, Mac, tablette et smartphone.

Avec la nouvelle version, si vous utilisez Evernote sur Web et sur PC, votre limite de 2 est atteinte, avant même d’avoir mis Evernote sur le téléphone !

Plus de carnets de notes publics

J’avais utilisé cette fonctionnalité pour partager les notes de mes formations “Découvrez Evernote” et “Maîtrisez Evernote“. Bien utile en effet pour partager vos découvertes avec le plus grand nombre.

Il semble que cette fonctionnalité ait disparu.

L’impression sur iOS pas disponible au lancement

En fait il a fallu attendre fin novembre pour pouvoir enfin (ré)imprimer à partir de son iPhone ou iPad.

La séparation des comptes business et personal

Certains d’entre nous ont un compte Business et un compte Personel pour utiliser Evernote. C’est notamment le cas des Consultants Certifiés (ECC).
Jusqu’à présent, il était possible de relier ces deux comptes pour faciliter le partage d’informations. D’après un collègue ECC américain, il semble que ce processus soit devenu plus compliqué, et nécessite une troisième adresse email pour faire le lien !

Une faible visibilité des corrections à venir

DMiddleton a créé une note partagée qui regroupe les fonctionnalités manquantes du client Windows. Il met régulièrement cette note à jour avec les dernières informations. On peut ainsi constater que certaines fonctionnalités ont fait leur retour dans les versions successives.

Suivi mises à jour Evernote

Mais la liste est longue… plus longue que ce que ma mémoire peut contenir.

Une communauté mécontente, jusque chez les lecteurs OutilsNum

J’ai eu des retours à la fois de lecteurs du blog et d’abonnés à la newsletter. Parfois virulents. Et souvent avec ce sentiment de “trop c’est trop, je pars ailleurs”.

Parmi les points de friction, citons dans le désordre :

  • Interface à la ramasse vs. Notion
  • Réduction du nombre de polices
  • Mauvaise utilisation de la mémoire
  • Impossibilité de travailler sur des étiquettes en masse – sélectionner, renommage
  • Ralentissement du PC
  • Instabilité des liens
  • Plus de note sommaire

Des points déjà évoqués plus haut pour un certain nombre.

Les ECC ne sont pas en reste, comme en témoignent les deux copies de communications que je vous livre :

Evernote Power Users

En bon français : “RENDEZ-NOUS EVERNOTE – Evernote perd son essance”
et “J’espère qu’Evernote n’a pas suivi une approche qui pourrait casser l’usage qu’en font ses utilisateurs avancés”


Retour sur la chronologie du nouvel Evernote : une gestation qui a pris presque 2 ans !

Des objectifs fixés dès janvier 2019

Le nouveau P-DG Ian Small a pris ses fonctions le 29 octobre 2018. Très rapidement, il posé l’objectif de remettre la société “sur la piste d’inventer le futur”. En promettant des raisons pour tous – communauté, clients et partenaires – de retomber amoureux d’Evernote.

Les objectifs concrets ont été rappelés en janvier 2020

  1. Nous voulions créer une expérience Evernote plus uniforme. Une expérience qui corrigerait les fonctionnalités essentielles que nous utilisons tous.
  2. Nous avons décidé de changer la façon dont nous développons et fournissons le logiciel pour pouvoir proposer des améliorations et de nouvelles fonctionnalités de meilleure qualité plus rapidement.
  3. Nous nous sommes engagés à améliorer l’infrastructure de base d’Evernote pour pouvoir offrir un service fiable, rapide et évolutif.

Or début 2020, Evernote était déjà en retard, même si des version beta commençaient à circuler.

Ian Small a produit une nouvelle note en mai 2020 pour rassurer sur les efforts en cours

Des vidéos Behind the Scenes pour passer le temps

Ma formulation est volontairement provocante. Et c’est quand même grâce à ces vidéos que l’équipe Evernote a pu rassurer les utilisateurs sur le fait que les améliorations étaient en cours. Toutes les vidéos ont été postées sur Youtube. J’en ai d’ailleurs relayé un certain nombre dans la newsletter OutilsNum.

Evernote Behind the Scene

Le premier épisode est sorti le 15 mai 2019. Ont suivi 13 épisodes très réguliers jusqu’au 21 février 2020. Puis un dernier le 22 juin 2020.

Dans cette série “dans les coulisses”, on a pu voir les changements à venir au niveau des interfaces, du moteur de recherche, de l’éditeur de notes, et de l’infrastructure sous-jacente.

Le contenu est intéressant pour les curieux. Mais la plupart des utilisateurs auraient sans doute préféré avoir ces nouveautés plus rapidement sur leur ordinateur ou smartphone.

Le lancement du nouvel Evernote fin 2020

Dans la logique des objectifs fixés (accélérer et unifier les mises sur le marché), une fois que la nouvelle version a été lancée, les choses sont allées vite.

La nouvelle version Web avec meilleur éditeur et recherche est arrivée mi-2020.

La nouvelle version iOS est sortie le 16 septembre 2020. Avec, au passage, quelques mots pour rassurer sur la suite à venir.

Les deux nouvelles versions Windows et Mac ont été lancées le 7 octobre 2020. Chose qui n’était jamais arrivée dans le passé (on verra pourquoi juste après).

Enfin, la nouvelle version Android est arrivée le 1er décembre 2020.

En l’espace de 4 mois, Evernote a totalement renouvelé l’ensemble de ses clients.

Pour une société qui gère 225 millions de clients dans le monde, cela reste un bel exploit.

Une nouvelle prise de parole d’Ian Small le 10 décembre 2020

A l’issue de ce lancement, et au milieu de polémiques que nous avons déjà évoquées, Ian Small a une nouvelle fois pris la parole.

Dans un très officiel “State of the Product” il a rappelé 5 éléments fondamentaux (les textes en français sont mes commentaires) :

  1. We are now shipping software faster than we have in years
    Non seulement les différentes plateformes, mais surtout les mises à jour, qui s’enchaînent. 6 mises à jour sur iOS en 3 mois, 9 mises à jour sur Windows et Mac
  2. We are prioritizing sync and performance issues
    Pour chaque mise à jour il y a, à côté des nouvelles fonctionnalités, des correctifs et des améliorations sur la synchronisation et la performance
  3. We are listening to and acting on your feedback
    Suite aux retours d’un certain nombre d’utilisateurs, Evernote a améliorer les liens vers les notes, les raccourcis claviers, et d’autres fonctionnalités.
  4. We will balance filling in the backlog with shipping new functionality
    Un certain nombre d’utilisateurs sont restés ou retournés sur l’ancienne version. Une des tâches est de remettre les fonctions manquantes.
  5. We remain committed to making Evernote ever better for our customers
    Ian Small reconnaît la difficulté de plaire à tout le monde. Et souligne en même temps que le nombre de notes créées avec le service continue d’augmenter.

Une vraie grosse nouveauté le 13 janvier : l’Accueil

C’est la première vraie nouveauté depuis longtemps. Evernote se dote maintenant d’un écran d’accueil.

Il est pour l’instant limité aux versions PC et Mac mais reste néanmoins très intéressant.

Evernote Accueil

Sur l’accueil, vous avez accès aux widgets suivants :

  • notes
  • espace brouillon
  • dernières captures (web clips, images, documents audio, emails)
  • carnets
  • notes épinglées
  • étiquettes
  • raccourcis

Pour les utilisateurs de la version gratuite, les widgets sont fixes. Les clients Premium ou Business peuvent les déplacer, les supprimer, et changer leur taille.


Les alternatives modernes à Evernote

Outre les problèmes liés aux pertes de fonctionnalités, les utilisateurs sont d’autant plus véhéments et exigeants que la concurrence est active. Côté interface et fonctionnalités, on pense bien évidemment à Notion, lancé en 2016, et qui a introduit une interface beaucoup plus ludique et une richesse de contenus toujours inégalée chez Evernote. Et au niveau des notes, ce sont Roam Research et Obsidian qui ont propulsé les liens entre notes et ouvert un monde de possible autour du “jardin digital“.

Dans les deux cas, Evernote “était là avant”. Et pouvait (peut) légitimement offrir un service comparable.

Nimbus Note – l’alternative Evernote la plus proche

Tellement proche même qu’ils se définissent comme “la façon dont Evernote aurait dû évoluer” !

Derrière cette posture marketing se cache une proposition qui vise effectivement à faciliter la migration.

Que trouve-t-on dans Nimbus Note ?

  • une interface très proche
  • la même logique d’étiquettes
  • un web clipper relativement performant
  • des rappels sur les notes
  • la reconnaissance de caractères sur les pièces jointes

Et bien sûr un outil d’importation des fichiers ENEX pour faciliter la migration.

Nimbus Note

S’ajoutent quelques éléments complémentaires plutôt bienvenus, tels que :

  • une structure hiérarchique qui permet de mettre des carnets dans les carnets
  • un éditeur vraiment moderne avec des blocs de différents contenus, des bases de données, et des intégrations avancées

Microsoft OneNote – le concurrent historique

Dans les commentaires récents, c’est OneNote qui est revenu le plus souvent comme port d’accueil pour les naufragés d’Evernote.

Dans mon article OneNote et Evernote – comprendre pour mieux choisir, je mets en avant 6 points communs et 3 différences fondamentales. Cet article a été écrit

onenote alternative evernote

Les points communs :

  • Un Web Clipper efficace des deux côtés
  • La recherche jusque dans les images
  • Des notes mises en forme
  • Une structure en bloc-notes
  • La synchronisation sur tous les appareils
  • Des intégrations avec des applications tierces

Les différences :

  1. Stockage et connexion
  2. Gestion des étiquettes
  3. Politique tarifaire

Notion – la solution tout-en-un qui monte

Notion, j’en parle en détails dans l’article Notion, la prise de notes 2.0

L’outil se positionne bien au-delà de la prise de notes. Avec ses tableaux aux vues multiples capables de rivaliser avec la dernière version de Trello, voire de lorgner du côté d’Airtable. Ou ses pages publiées en lignes qui ressemble à des sites internet ou des Wiki très capables.

Et pour beaucoup d’utilisateurs Evernote, c’est également une alternative crédible.

D’ailleurs Notion ne s’est pas trompé. La société propose en effet un importateur de notes Evernote (et Google Docs, Trello ou Asana). Et a introduit un Web Clipper en janvier 2019.

Néanmoins la totale ouverture peut rendre la prise en main plus complexe. Et Notion ne supporte pas les notes manuscrites, ni les étiquettes sur les notes.

Roam Research – une autre façon de voir vos notes

C’est l’évènement de 2020 ! Même Siècle Digital lui a consacré un article en janvier, intitulé Roam Research : un outil de prise de notes qui permet de relier vos idées facilement. Le différenciateur clé de Roam, c’est bien cette capacité à mettre les notes en réseau.

Roam Research

Vous voulez voir à quoi Roam ressemble ? Il suffit de suivre ce lien pour consulter la documentation directement dans l’outil : https://roamresearch.com/#/app/help/page/1wnq-ZAAN

De manière assez intéressante, Roam emprunte aussi certaines idées à Workflowy, dont je parlais dès 2015 dans mon article sur les solutions de gestion de tâches. Notamment le mode Focus, et cette capacité à intégrer plusieurs niveaux hiérarchiques.

Obsidian – liens et Markdown

Obsidian, j’en parle dans l’article Obsidian montre les liens entre vos notes. Il partage avec Roam Research la vision des liens entre les notes. Et permet la saisie du contenu directement en Markdown.

Obsidian Multi Pane

Pour une comparaison plus complète entre Roam Research et Obsidian, je vous suggère cet article de Travis Chan intitulé Roam vs Obsidian.

Clickup – alternative à Notion ou Evernote ?

C’est un nom qui est revenu plusieurs fois dans la communauté des Consultants Certifiés Evernote. Je le classe plutôt dans les outils de gestion de projets et tâches. Mais il semblerait que sa gestion des documents soit suffisante pour en faire une alternative honnête à Evernote. C’est du moins l’avis de Darryl Brooks dans son article Evernote vs. Clickup.

Clickup docs alternative Notion

De manière assez intéressante, Clickup se positionne d’ailleurs plus comme une alternative à Notion.


Alors pourquoi rester sur Evernote

Pourquoi moi, Eric Bouchet, ECC, je reste ?

Parce que l’usage que j’en fais reste cohérent.

Mon précédent article s’appelle Comment j’utilise Evernote au quotidien et j’y détaille mes 5 usages principaux :

  1. la liste d’articles de la newsletter
  2. la prise de notes des formations
  3. la documentation via le Web Clipper
  4. la recherche documentaire
  5. les liens partagés

Par chance (?) ces usages n’ont pas été affectés par la nouvelle version.

Je peux continuer à prendre des notes, le Web Clipper est toujours actif, et aussi efficace. Mieux encore, avec le nouvel éditeur je profite pleinement des titres de niveau 1 et 2 pour mieux structurer mes notes. Et je peux combiner avec les raccourcis Markdown pour gagner du temps. Principalement # et ## pour les titres, et — pour mettre un séparateur.

Et puis j’ai 2353 notes. Ça ne se migre pas si facilement.

Comme l’ai dit plus haut, j’ai bien sûr un compte Notion (et Coda). J’utilise aussi Obsidian régulièrement.

Mais l’outil que je continue d’utiliser tous les jours, cela reste Evernote.

Pourquoi vous restez ?

Quand j’ai posé la question à mes lecteurs, deux éléments sont revenus directement :

  • le Web Clipper
  • les étiquettes

Et de fait, aucun concurrent ne propose un Web Clipper aussi abouti. Et si vous souhaitez utiliser les étiquettes dans votre organisation, le système Evernote continue de bien fonctionner.


Référence

Stacey Harmon Evernote v10 Resource Center

Stacey Harmon est une Consultante Evernote très connue outre-atlantique. Sur son site, elle a dédié une page à la mise à jour Evernote. C’est ici : https://www.harmonenterprises.com/evernote-v10 La page est en anglais, mais extrêmement bien documentée.

Cet article a 4 commentaires

  1. Pierre-Eric

    Excellent article Eric, très complet.

    Je reste moi aussi avec Evernote et je dirai plus que jamais !
    Au passage, le partage de notes publiques fonctionne en V10 d’après ce que j’ai pu voir; on peut toujours activer un lien et n’importe qui ayant ce lien peut accéder à la note.
    par contre pas de partage possible du carnet de notes en publique en effet, cela dit à la différence des notes, je n’ai jamais trouvé le partage des carnets très efficace personnellement.

    Je trouve que les réactions face à Evernote et la version 10 sont un peu exagérées. Il est vrai que je suis surement déformé par ma formation et mon métier dans le développement informatique et du coup bien compris et mieux accepté les choix de Ian Small. Il a du faire face à une dette technique très importante (une version différente par système: Windows, Mac, Web , iOS, Android, et donc autant de code source à maintenir ce qui n’est pas tenable sur le long terme). et donc faire le choix de geler les développements pour se focaliser sur la V10.
    je comprends que la plupart des gens ne puissent pas juger cet aspect et en tant que client demande très logiquement des résultats, ayant payé pour cela.

    Il est d’ailleurs assez marrant de constater le changement de position de certains expert en productivité (sphère anglophone principalement) qui ont fustigé Evernote et mis en avant Notion/Roam pour récemment faire machine arrière et dire que finalement ils restaient avec Evernote car difficile de s’en passer.
    Il y a eu une période difficile qui est maintenant passée et normalement les mises à jour devraient se poursuivre et s’enchainer pour de nouvelles fonctionnalités. C’est à espérer car maintenant Evernote n’a plus raisonnablement le choix.

    Personnellement je l’utilise pour tout: prise de notes, incubateur d’idée, gestion de tâches, gestion de projets, stockage documents, … en mettant en avant la simplicité donc il me convient toujours.
    Il faut faire attention à ce que les outils de productivité ne soient pas une fin en soi mais bien là pour vous aider à être plus efficace.
    J’ai essayé Notion et arrêté au bout de quelques jours; c’est un super outil mais trop complexe et complet à mon avis dans lequel on passe plus de temps dans l’outil que travailler sur ses propres objectifs.
    Par contre, Evernote devrait s’inspirer de Roam et la mise en réseau de notes, c’est pour moi dans cette direction qu’ils doivent travailler. Actuellement, dans Evernote le lien entre les notes doit se faire manuellement par le copier/coller du lien, une approche par suggestion de lien à l’intérieur des notes serait très intéressant.

    1. Eric Bouchet

      Merci Pierre-Eric pour ce commentaire également très complet.
      Oui les outils ne sont que cela – des outils – et c’est l’usage qu’on en a qui détermine le meilleur outil. C’est d’ailleurs ce qui a agacé certains utilisateurs qui avaient construit des workflows très élaborés avec Evernote – cassés en partie avec la nouvelle version.
      Je vous rejoins sur le réseau de notes, il y a une opportunité à creuser. D’autant qu’il existait une solution dans le passé qui affichait justement les notes Evernote sous forme de bulles (Bubble Browser).

  2. Rafa García

    Hi Erich
    Thank you very much for your great article. I think it beautifully sums up the atmosphere that we ECCs have experienced in the last few months.
    Personally I am still puzzled. And although it seems that everything seems to stabilize, to my clients I still say … Stick to the old version. Still a few more months.
    The analysis you have shown of the other tools is very interesting. I did not know NimbusNote and I am going to study it thoroughly!
    But … In the end … Evernote remains. And not just because of inertia. Inertia … Not leaving your comfort zone can serve you for a while. But if you find something definitely better at a similar price, you will end up leaving.
    In my case there is a functionality that everyone takes for granted and that I consider not only essential, but clearly distinctive of Evernote. No other application has it so successful: labels. They are fundamental. They are the great difference from any other. They are the ones that really make it possible to find things instinctively and in an organized way.

  3. Alan

    Intéressant article, cependant il y a un problème fondamental sur Evernote nouvelle version qui me fait rechercher une alternative (non trouvé faute d’une bonne importation et d’un web clipper de qualité): la gestion du hors ligne en particulier sur iOS. L’outil est devenu tout simplement inutilisable sur mon iPad sans une connexion active (ce qui est fréquent pour moi). Evernote tourne en boucle sans arriver à se charger, il ne me permet même pas de créer une note vide. Sur l’ordinateur (MacOS) les plantage sont devenu monnaie courante d’où un grand manque de confiance: là aussi, il n’aime pas l’absence de connexion internet.

Laisser un commentaire

Laissez-moi vous aider dans l'utilisation de votre outil de prise de notes.

Vous êtes intéressé par une des formations ? Vous souhaitez un accompagnement personnalisé ? Laissez-moi un message.