Les alternatives européennes à Zoom pour des visio sécurisées

Sommaire

[ MISE À JOUR 1ER JUILLET 2020 – Ajout des tests de Greenspector sur l’efficience et l’impact environnemental de 14 solutions de visio-conférence ]

[ MISE À JOUR 25 MAI 2020 – Ajout des solutions de webconférence préconisées par l’État (DINUM) à la fin de cet article + d’autres solutions dans les commentaires ]

En l’espace d’une semaine, Zoom est passé du statut de sauveur des réunions à distance à celui de menace pour la sécurité internationale. Que s’est-il passé ?

Zoom : 200 Millions d’utilisateurs et des questions

En décembre 2019, avant le Coronavirus Covid-19 et le confinement, Zoom comptait déjà plus de 10 Millions d’utilisateurs quotidiens, principalement des entreprises. Avec le confinement et le passage en teletravail de millions de personnes dans le monde, l’application est devenu la destination de choix pour les réunions à distance. Et a cumulé jusqu’à 200 Millions d’utilisateurs par jour. Pas seulement des entreprises, mais aussi des particuliers, des associations, des écoles et des administrations.

Techniquement le service a tenu, ce qui est déjà énorme. Mais de nombreuses failles sont également apparues.

Le site 01net a énuméré 5 bonnes raisons de ne pas utiliser Zoom :

  1. pas de chiffrement de bout en bout
  2. les trolls et espions peuvent venir vous voir (surtout si vous oubliez de verrouiller la visio-conférence)
  3. le produit est criblé de failles de sécurité
  4. la gestion des données personnelles est perfectible
  5. de grandes entreprises comme SpaceX et la NASA ne font pas confiance à Zoom

Le 1er avril, la direction de Zoom a réagi et posté un long article qui reconnaît les failles et détaille le plan d’action. Premier élément de taille selon son PDG : le changement de population. En effet, selon Eric S. Yuan, Zoom était jusqu’alors principalement utilisé par des structures de taille conséquente, avec un département informatique et des règles strictes. Et l’arrivée de nouvelles populations a mis en lumière un certain nombre de dysfonctionnements.

Avec cette crise, Zoom vient de gagner en l’espace d’une semaine des mois pour identifier bugs et failles de sécurité ! Il leur reste maintenant à prouver qu’ils peuvent regagner rapidement la confiance de leurs très nombreux utilisateurs.

Zoom alternatives

Et en attendant, que faire ? Comme indiqué en titre, cet article ne parle pas que de Zoom, mais bien des alternatives que vous pouvez choisir d’utiliser. J’ai choisi de me concentrer sur des solutions européennes, et que j’utilise déjà pour au moins 3 d’entre elles.

Ainsi j’utilise régulièrement Whereby pour des appels de groupe jusqu’à 20 personnes. Et j’utilise également Eyeson en groupe (10 personnes) et en individuel. Enfin je profite des appels vidéo de Slack pour des conversations en 1:1.

Quels sont les critères pour la solution de visio ?

Pour calibrer les choix, voici les critères que j’ai retenus.

Sur les fonctionnalités de base

  • plusieurs participants (entre 3-4 et 50)
  • chacun peut prendre la parole
  • partage d’écran

Les éléments de sécurité

  • données hébergées en Europe
  • contrôle des accès à la visio-conférence (mot de passe, inscription, visibilité des participants avant le début)

Les besoins moins critiques mais intéressants à évaluer

  • accès avec ou sans inscription préalable sur le service
  • contrôle de la prise de la parole par l’organisateur et/ou les participants
  • possibilité d’enregistrer la réunion

Zoom, la référence sur bien des points

Nous avons déjà pas mal couvert les problèmes de sécurité dans l’introduction de cet article. Aussi, dans cette partie, nous allons nous attacher aux fonctionnalités de l’outil. Et il faut dire qu’elles sont nombreuses, ce qui explique son adoption rapide et massive.

Zoom multiple people

Les plus de Zoom

  • jusqu’à 100 participants, y compris dans la version gratuite
  • jusqu’à 49 vidéos à l’écran simultanément
  • possibilités de changer son fond d’écran
  • tableau blanc intégré
  • enregistrement possible
  • possibilité de créer des salles pour des travaux en sous-groupes

Les limites de Zoom

  • nécessite une application sur PC et Mac (qui se charge automatiquement à la première connexion)
  • limité à 40 minutes dans sa version gratuite (hors période du Covid-19)
  • webinaires en option et plutôt coûteux (37€ / mois pour 100 participants)
  • la sécurité… voir plus haut !

Pour tester : http://zoom.us/

Pour les prix : https://zoom.us/pricing


Whereby, l’alternative à Zoom venue de Norvège

Whereby (anciennement appear.in) a démarré comme un projet d’été chez Telenor, l’opérateur historique norvégien. Comme la plupart des solutions récentes, Whereby ne nécessite pas d’application pour se lancer sur votre ordinateur. Tout se fait à l’intérieur du navigateur (Chrome ou Firefox).

Au niveau sécurité, les serveurs sont localisés en Europe pour les participants européens. Et l’accès à la visio peut être contrôlé par un système ingénieux où les participants doivent “frapper à la porte” (knock) pour entrer.

Les plus de Whereby

  • une url facile à retenir (whereby.com/votrenom)
  • gratuit jusqu’à 4 personnes
  • contrôle des entrées (il faut “frapper à la porte”)
  • jusqu’à 12 personnes en simultané à l’écran (version Pro)

Les limites de Whereby

  • cher pour de grandes équipes : version Pro ($10 / mois) limitée à 12 participants, version Business ($60 / mois) pour 50 participants
  • enregistrement uniquement dans les version Pro ($5 en plus par mois) et Business
  • tout en anglais

Pour tester Whereby : https://whereby.com/

Et sur les prix : https://whereby.com/information/pricing/


Eyseon, le concurrent autrichien pour les visio

Comme Whereby, Eyeson fonctionne via le navigateur. La promesse d’Eyeson est un fonctionnement fluide même avec une bande passante faible. Et c’est un argument important !

Pour tenir cette promesse, Eyeson fait passer toutes les vidéos par le même flux, ce qui occasionne de légers décalages. Pour l’avoir testé quelques fois, c’est supportable mais surprenant. Et à mon niveau, je ne peux pas vous garantir qu’Eyeson utilise effectivement moins de bande passante que les autres.

Eyeson ne propose pas de version gratuite, mais avec un tarif commençant à $9 par mois il reste abordable, d’autant que les tarifs incluent la possibilité d’enregistrer les sessions. A la publication de cet article (avril 2020), Eyeson est encore en promotion sur AppSumo à $69 pour un abonnement à vie. Ce qui en fait une des solutions les moins chères en version complète.

Au niveau sécurité, comme pour Whereby, les données sont stockées en Europe. J’avais quelques réserves sur certains éléments de fonctionnement, mais on voit que l’effet Zoom est passé par là. Une rubrique d’aide mise à jour le 3 avril met en avant les actions prises pour sécuriser les réunions. On trouve notamment la possibilité de bloquer une visio aux seules personnes enregistrées, d’inviter avec un lien temporaire, et de supprimer la fonction d’enregistrement.

La page sur la sécurité a également été mise à jour dans la semaine du 1er avril.

Les plus de Eyeson

  • possibilité de créer une salle pour chaque groupe et/ou sujet
  • enregistrement directement dans votre Dropbox
  • captures d’écran intégrées à l’interface
  • utilisation pour des appels de groupe ou des webinaires
  • jusqu’à 100 personnes en simultané sur un appel

Les limites d’Eyeson

  • un contrôle des micros très limité (pas possible de couper/ouvrir les micros individuellement)
  • maximum 9 personnes visibles à l’écran
  • le webinaire nécessite que tous les participants s’inscrivent sur eyeson
  • tout en anglais

Pour tester Eyeson : https://www.eyeson.com/

Et sur les prix: https://www.eyeson.com/pricing/


Jitsi, l’open source qui peut concurrencer Zoom

Je ne connaissais pas Jitsi (et Jisti Meet) jusqu’au confinement. Et je l’ai découvert notamment grâce à l’initiative de la plateforme TeachReo qui a décidé d’installer plusieurs instances Jitsi sur ses serveurs pour faciliter les réunions à distance en visio.

Jitsi est une solution Open Source, que vous pouvez héberger sur vos propres serveurs. A l’inverse d’Eyeson, Jitsi a fait le choix technique de ne pas mixer les flux audio et vidéo, ce qui apporte selon eux une meilleure qualité et une latence plus faible. C’est intéressant de voir que nous sommes sur un marché où la différence entre les services se fait sur des choix techniques, pas seulement sur l’interface et le prix.

Infomaniak Jitsi Meet

Saluons également l’initiative de l’hébergeur suisse Infomaniak, qui a lancé le 3 avril 2020 Infomaniak Meet en gratuit et illimité.

Les plus de Jitsi Meet

  • totalement gratuit
  • peut parler français
  • floutage d’arrière-plan

Les limites de Jitsi Meet

  • pas d’enregistrement en natif
  • maximum 75 participants (mars 2020)

La page d’accueil de Jitsi Meet : https://jitsi.org/jitsi-meet/


Slack, Teams et Hangouts parce que vous les avez déjà

Si vous utilisez déjà Slack, Microsoft Teams ou la suite Google dans votre quotidien professionnel, pourquoi ne pas tirer partie de leurs moyens de communication intégrés ? Au moins pour les visio-conférences internes, pour lesquelles tout le monde est déjà connecté sur l’outil.

Visio sur Slack, jusqu’à 15 personnes

J’utilise la visio sur Slack toutes les semaines, principalement dans des discussions individuelles, mais il fonctionne très bien en plus grand groupe.

Si vous avez des doutes pour démarrer une visio, voici la page d’aide de Slack : https://slack.com/intl/fr-fr/help/articles/216771908-Passer-des-appels-sur-Slack

Slack

Visio sur Teams jusqu’à 250 participants

Avec Teams on est sur une taille un peu différente. Evidemment en individuel ou en petit groupe, et jusqu’à 250 personnes. A noter que seuls 4 écrans sont visibles à tout moment.

Microsoft Teams

Appel vidéo sur Hangouts jusqu’à 10 ou 25 participants

Le nombre dépend du contrat que vous avez : jusqu’à 10 personnes avec Gmail ou GSuite Basic, jusqu’à 25 personnes avec GSuite Business ou Education

Google Hangouts Meet

Les solutions de webconférence recommandées pour les agents de l’État

Dans un article mis en ligne le 9 avril, et mis à jour le 23 avril, la DINUM a recensé des outils de webconférence recommandés. Ni Zoom ni GAFAM. On retrouve quelques solutions citées dans cet article et dans les commentaires. Notamment Jitsi, Whereby et Tixeo. Et quelques autres comme Rainbown d’Alcatel, Livestorm Meet et Starleaf.

Solutions webconférence Etat

L’article et le PDF avec les solutions recommandées est consultable ici : https://www.numerique.gouv.fr/produits-services/organiser-webconference-outils-agents-etat/


Et l’impact environnemental ?

La visio, ça consomme ! de la puissance de votre ordinateur, de la bande passante sur internet, et de l’énergie.

Le site Greenspector a passé au crible 14 applications de visio-conférence, toutes citées dans cet article, à l’exception d’Eyeson et de Slack. Le contexte du test est spécifique : smartphone uniquement. Mais il permet déjà de mesurer les grosses différences entre un appel visio et un appel audio uniquement.

Applications visio conférence Greenspector

Greenspector n’oublie pas l’impact carbone, avec cette conclusion qui reste pertinente : sur ce critère précis, préférez la visio à un déplacement en voiture.

Pour les détails c’est ici : https://greenspector.com/fr/quelle-application-mobile-de-visioconference-pour-reduire-votre-impact/


Quelle solution de visio utilisez-vous ?

Que vous lisiez cet article pendant le confinement ou après, quelle solution avez-vous finalement choisie ? Peut-être en utilisez-vous plusieurs selon les interlocuteurs ?

Les commentaires sont ouverts.

Cet article a 9 commentaires

  1. Paul

    C’est très bien de comparer les produits “à la louche” , mais aujourd’hui zoom n’a pas vraiment de concurrent fonctionnel sérieux. Faites vraiment des tests et vous verrez. C’est un peu la même différence entre le professeur Raoult et le comité scientifique : il y a ceux qui font de la médecine et ceux qui parlent de médecine, et bien il y a ceux qui font de la vidéoconférence (zoom, jitsi) et ceux qui en parlent (hangouts,slack,skype) d’une ignorance crasse.

    1. Eric Bouchet

      Merci pour votre commentaire. Dans cet article j’ai pris soin justement de parler majoritairement de solutions que j’utilise, en l’occurence Zoom, Whereby, Eyeson, et même Slack. Je vous rejoins, il y a des différences fonctionnelles et mêmes techniques importantes. Ne serait-ce que sur la gestion des flux et donc la bande passante utilisée.

  2. Marie F

    Et bien Paul, vous avez des actions chez zoom ?
    Bien Français de donner son avis en glissant le petit pic gratuit en disant “moi, je suis expert parceque j’utilise, donc j’ai la bonne parole et les autres sont ignares”… votre com à autan de valeur que les tutos des influenceuses à mes yeux…. (puisque nous en sommes à donner un avis perso, vous lui donnerez donc la valeur que vous voudrez)

    Nous avons eu l’occasion de beaucoup en tester et d’utiliser ces solutions puisque nous avions de nombreux call visio à faire et chaque solution à ses failles, ses avantages et ses inconvénients.
    Mais surtout cela dépend de vos besoins aussi et beaucoup de votre qualité de débit !

    Zoom a présenter de grosses instabilités de notre côté et whereby à été notre meilleur allié ! Slack nous a été très utile parfois et hangouts une très bonne solution aussi.

    Donc encore une fois, tout dépend des besoins.

    Je finirais par un petit dicton bien franchouillard qui devrait vous plaire Paul : les avis, c’est comme les trous du c**, tout le monde en a un 😉

    Merci pour l’article.
    Bonne journée et bonne visio !

    1. Eric Bouchet

      Merci Marie pour cet avis également tranché ! La pratique récente de la visio à grande échelle nous a tous transformés en experts !
      Pour en avoir discuté avec un fournisseur français, les choix techniques différents font qu’une solution peut très bien fonctionner dans une entreprise, et pas du tout dans une autre (questions de proxy, de ports autorisés/interdits, …)

  3. Glowbl

    Bonjour à tous,
    Nous nous permettons de venir contribuer à cet article valorisant les outils européens. Nous rappelons que n’importe quel outil US ne pourra jamais être conforme RGPD, car le Cloud Act américain fera toujours autorité.
    A cette liste, pourquoi ne pas aussi aborder Glowbl, outil français créé en 2011 et dont l’usage a logiquement explosé pendant la crise Covid-19 ? Le bon côté, à notre sens, est que la situation permet surtout de remettre en cause l’hégémonie des GAFAM et d’accélérer la digitalisation des entreprises et des universités.
    Côté Glowbl, il n’y aucun logiciel à installer et la solution est totalement conforme au RGPD et aux règles de sécurité. La solution permet d’imiter les interactions humaines d’une salle traditionnelle et de partager de manière dynamique tout type de contenus. Elle est personnalisable, intégrable en marque blanche et peut ainsi être interfacée avec beaucoup d’autres outils spécialisés (LMS, CRM etc).
    Bonne journée à tous

    1. Eric Bouchet

      Bonjour et merci pour cet ajout
      J’ai choisi de citer des outils que je connaissais, et je n’avais pas encore eu l’occasion d’utiliser Glowbl. Mais en effet, la solution a été citée par un certain nombre de mes contacts.
      Pour tester c’est ici : https://www.glowbl.com/fr/

    1. Tixeo

      Bonjour,
      Merci de relayer cet article du MagIT qui permet de faire une mise au point précise sur la notion de chiffrement de bout en bout. Tixeo est d’ailleurs l’unique solution de visioconférence et de vidéo-collaboration à être qualifiée et certifiée par l’ANSSI.
      Pour info, Il est possible de tester gratuitement la solution pendant 1 mois via l’adresse suivante : https://bit.ly/2TidSYL
      Cette version inclut notamment la fonctionnalité de vidéo-collaboration avancée Fusion. Ce mode permet l’organisation de plusieurs groupes de discussion indépendants au sein d’un même espace de vidéo-collaboration.
      A bientôt ! 🙂

Laisser un commentaire

Laissez-moi vous aider dans le choix, et l'utilisation de vos outils de communication.

Vous êtes intéressé par une des formations ? Vous souhaitez un accompagnement personnalisé ? Laissez-moi un message.