Paper sur iPad et iPhone, la magie du dessin

with Pas de commentaire

Paper Pencil iPad iPhone

Paper est une application magique. De ces applications qui vous donnent envie de dessiner sur une tablette, et de ces applications qui vous jettent côté Apple plutôt qu’Android ou Windows. Parce que, oui, Paper fait partie de ces applications, de plus en plus rares, qui n’existent que sur iOS.

Et jusqu’à récemment, elle n’existait que sur tablette, il n’y avait pas de version iPhone. Avec la version 3, Paper devient une application « universelle » qui peut être utilisée aussi bien sur iPhone que sur iPad. Ce changement de taille d’écran a été l’occasion pour l’équipe de FiftyThree, les créateurs de Paper, de totalement repenser l’application. Comme ils s’en expliquent dans cet article de FastCompany.

Paper, une application magique

Paper iPad
Nous n’allons pas détailler dans cet article les fonctionnalités de Paper, seulement revenir sur certains points qui nous ont paru intéressants. Vous trouverez à la fin de cet article des références pour en savoir plus et apprendre à maîtriser les possibilités créatrices de Paper.

Le passage à la gratuité

A l’origine, la version gratuite de Paper n’offrait qu’un nombre limité de fonctionnalités, et il fallait posséder le stylet « Pencil » pour débloquer l’ensemble des outils. Ce n’est plus le cas depuis début 2015: l’ensemble des outils de Paper est disponible dès l’installation. Le stylet apporte une touche particulière à l’utilisation de Paper, mais n’est plus obligatoire pour profiter de l’ensemble des fonctionnalités.

Export Moleskine, passer du Paper au Book

Outre les formats habituels d’export (JPG, PDF), les pages créées sur Paper peuvent devenir un carnet Moleskine complet, avec sa couverture unique. Ce « Book« , contient un maximum de 15 pages, que vous autrez sélectionnées, imprimées sur du papier Moleskine, avec une couverture unique que vous choisissez parmi vos créations. Le tout est exactement au format de l’iPad Air, ce que vous avez dessiné sera donc imprimé exactement tel que vous l’avez conçu. Le Book coûte $29, sans doute un peu cher pour 15 pages, mais totalement unique !

Paper Book

Intégration avec Evernote et OneNote, texte et images

Un article des Outils Numériques ne serait pas complet sans une mention d’Evernote ! Et cette fois le propos ne se limite pas à Evernote, puisque Paper permet également depuis octobre 2015 le transfert vers OneNote. Ce qui est intéressant, c’est que Paper fait la distinction entre le dessin et le texte qui a pu être mis sur la page. Le texte est exporté en tant que texte, et donc modifiable dans Evernote et OneNote.

Petit avantage à OneNote sur cette intégration: vous pouvez continuer à utiliser le même Pencil pour retoucher l’image envoyée, ou prendre des notes directement dans OneNote. Avec Evernote, curieusement la saisie de notes manuscrites est absentes de la version iOS. Et il faut passer par une autre application d’Evernote: Penultimate pour toute note dessinée. Et Penultimate ne fonctionne qu’avec un seul stylet: le sien.

Synchronisation iPad / iPhone, pas encore totalement fluide

Certes l’application Paper est maintenant « universelle », c’est à dire que le même exécutable s’intalle sur iPhone et iPad. Vous vous connectez avec les mêmes identifiants, et vous pouvez retrouver vos créations, mais attention ! Pour l’instant pas de synchronisation automatique entre appareils, mais il est possible de travailler sur le même contenu en utilisant la fonction « Backup&Restore », qui permet de créer un point de sauvegarde sur un appareil, pour ensuite l’importer sur l’autre appareil. C’est loin d’être transparent, mais cette technique permet de patienter en attendant que FiftyThree permette la synchronisation complète.

Paper iPhone édition

Au-delà de la synchronisation, il faut garder en tête que la version iPhone de Paper est optimisée pour le mode Portrait, alors que la version iPad l’est pour le mode Paysage. L’édition d’un dessin fait sur l’autre appareil peut donc donner lieu à des contorsions pour le voir dans le sens où il a été originellement conçu – heureusement il est possible de faire tourner ses créations à l’intérieur des piles, mais pour l’édition vous êtes par défaut dans le format adapté à l’appareil.

Paper iPad édition

Pencil: pourquoi attendre iPad Pro? iPad a déjà son crayon

Pencil PaperBien avant que le nom soit utilisé pour l’accessoire de l’iPad Pro, Pencil désignait le complément indispensable de Paper: un stylet conçu par la même équipe, et optimisé pour cette application et le dessin sur iPad. Et ce stylet unique est livré avec une fonction magique et pourtant si simple: une gomme ! Tel ces crayons à papier à gomme intégrée, il suffit de retourner le Pencil pour litéralement gommer ce qu’on a à l’écran. Au-delà de l’aspect potentiellement gadget, c’est une opération de moins dans la barre des outils pour accéder à la gomme.

Les quatre fonctionnalités phares de Pencil avec Paper

Outre la gomme, Pencil permet d’accéder à une finesse de travail impossible avec les doigts ou des stylets « neutres ». Ses quatre attributs « uniques » sont les suivants:

  • Sensibilité à la pression – des traits de grosseur différente suivant l’appui que l’on met sur le stylet;
  • Gomme – comme un crayon, le Pencil possède sa gomme qui est reconnue par l’application;
  • Mélange (blend) – en tenant le stylet dans la main, on peut estomper avec le doigt (oui, avec le doigt), comme on le ferait avec un pastel sur du papier;
  • Détection de la paume – si vous prenez des notes sur l’iPad, vous pouvez poser la main et juste écrire. La paume qui repose sur l’écran ne sera pas considérée comme une action sur l’écran tactile.

La fonction d’estompe est assez unique. Elle existe bien sûr dans d’autres applications via un élément de menu, mais ici encore, comme pour la gomme, c’est la facilité d’accès à la fonction et son côté si « logique » (je passe le doigt, ça estompe) qui priment.

L’ouverture de Pencil à d’autres applications

Si Pencil a été développé par FiftyThree comme complément naturel de Paper, l’équipe a eu la bonne idée d’ouvrir les possibles. Un certain nombre d’autres applications sont donc pencil-ready: elle vont reconnaitre certaines ou toutes les fonctionnalités du stylet. Chez Adobe, on peut utiliser Pencil avec Illustrator Draw, Illustrator Line, Photoshop Sketch, et Photoshop Mix. On peut citer également Sketchbook d’Autodesk, qui reconnait la gomme du Pencil ou l’application de prise de notes INKredible, qui permet d’écrire main sur l’iPad grâce à la détection de la paume.

iPad+Pencil+OneNote = meilleur que Surface ?

FiftyThree l’a annoncé récemment sur son blog: outre l’export de Paper vers OneNote, il est possible d’utiliser le Pencil sur cette dernière application. Et l’on se retrouve avec sur son iPad avec une solution optimisée où il est à la fois possible d’utiliser Pencil avec Paper ou OneNote, d’échanger des créations de Paper vers OneNote si les outils sont plus pertinents (par exemple le formidable Think Kit pour les diagrammes). Une combinaison que Surface ne permet pas !

OneNote Pencil Paper

Pourquoi Pencil ne fonctionne pas sur Windows ?

Avec le développement des hybrides PC-tablettes sous Windows, le parc d’écrans tactiles va bien au-delà des seules tablettes. Des applications comme Sketchbook ou OneNote existent sur Windows, et on se prend à essayer le Pencil sur son PC Windows à écran tactile 14″, en espérant, sait-on jamais, qu’il soit reconnu par cette même application qui marche si bien sur l’iPad. Hélas non ! Pas de support du Pencil sur les versions Windows de ces deux applications. Espérons que la situation évolue.

Pour en savoir plus sur Paper

Bien sûr rien ne remplace l’essai. Grâce aux deux liens proposés ci-dessous vous pourrez découvrir par l’exemple les possibilités offertes par Paper, et son Pencil. Le site Made Mistakes est particulièrement détaillé.

A la source, chez FiftyThree

Cela commence dès le lancement de l’application: chacune des fonctions-clés est démontrée par une courte vidéo, l’idéal pour se faire une idée rapide sans parcourir des pages d’aide.

Si vous n’avez pas encore installé Paper, FiftyThree propose sur sa chaine YouTube un certain nombre de vidéos d’explications sur les fonctionnalités clés.

Un site remarquable

Michael Rose consacre sur son site Made Mistakes une section entière à Paper, dans laquelle il décrit certaines fonctionnalités (par exemple l’utilisation du Pencil). Il propose également des tutoriels très détaillés sur la réalisation de créations graphiques avec Paper. Point fort de ces tutoriels: à la fois une vidéo complète et une description texte+photos qui reprend les étapes avec force conseils. C’est très beau, et les explications font prendre conscience du potentiel de l’application et de son stylet – mis entre de bonnes mains.

Paper Pencil


 

Alors, convaincus d'essayer Paper ?
Téléchargez l’application sur iTunes.
Même sans Pencil, la magie peut opérer.

Répondre