#32 – Quand une pause de 5 minutes permet de regagner concentration et attention

Quand vous êtes sur une tache, un sujet complexe qui requiert toute votre attention, parfois, une pause de cinq minutes peut être suffisante pour récupérer votre énergie et votre attention.

Bienvenue, vous êtes sur le podcast « J’ai pas le temps pour ça » présenté par Eric Bouchet. Je vous partage des méthodes, des trucs, des astuces pour être plus efficace et plus tranquille en fin de journée.

Dans le cas de la pause de cinq minutes, on continue notre réflexion, comme on a commencé à l’épisode précédent sur la méthode Pomodoro. Cette fois- ci, on s’intéresse à la deuxième partie du Pomodoro, les 25 minutes de concentration et les cinq minutes de pause.

Cette proposition qui a été faite par l’auteur, Francesco Cirillo, est en partie empirique, en partie basée sur son observation. Ce qui est intéressant avec ce dont nous allons parler aujourd’hui, c’est qu’elle a été testée scientifiquement. En effet, une équipe de chercheurs de l’université de Sydney, en Australie, menée par Paul Ginns, a fait une étude sur des étudiants, 72 étudiants à qui ils ont demandé de travailler de manière focalisée, ininterrompue pendant 20 minutes sur une étude et ils ont ensuite séparé le groupe en trois : un groupe qui a continué de travailler, un groupe qui a fait une pause dite non structurée (on les a laissés faire ce qu’ils voulaient pendant cinq minutes), et un autre groupe à qui on a fait visualiser une vidéo de la forêt tropicale pour laisser reposer leur cerveau.

Ce qui devait arriver arriva, vous vous en doutez : les deux groupes qui ont eu leur pause de cinq minutes se sont avérés plus efficaces dans la deuxième partie du test (on leur a demandé de continuer un travail concentré) que le premier groupe, qui lui, n’avait pas eu d’interruption. On a déjà vu aussi des IRM du cerveau après une longue période de travail. On voit qu’il y a une certaine fatigue qui s’installe. Ça a été validé aussi par cette recherche, donc de la recherche de la chiffre de l’université de Sydney.

Le point qui est intéressant ici, comme ça avait été dit de manière empirique dans la méthode Pomodoro, il ne s’agit pas d’aller marcher loin, il ne s’agit pas d’aller faire des choses très spécifiques, mais c’est le fait de laisser votre cerveau se reposer. Ce qui veut dire aussi dans le concept de pause que vous n’allez pas, par exemple, aller sur les réseaux sociaux. Vous n’allez pas forcément aller faire d’autres choses complexes. C’est vraiment laisser votre cerveau le temps de se poser. Allez marcher dans les couloirs si vous le souhaitez, allez prendre de l’eau, discutez éventuellement avec des collègues, mais faire quelque chose qui va vous changer un peu l’esprit, qui va vous permettre de revenir de manière plus alerte.

Voilà, c’est le bénéfice de la pause de cinq minutes. Vous avez, pour ceux qui lisent le podcast aussi, le lien sur l’article de cette recherche de l’Université de Sydney, si vous voulez en savoir plus.

Pour aller plus loin

L’article de Paul Ginns sur le site MedicalXpress : https://medicalxpress.com/news/2023-07-unstructured-minute-attention.html

Et pour aller encore plus loin

Un accompagnement : https://outilsnum.fr/organise-pour-reussir/

Abonnez-vous !

J'ai pas le temps pour ça

Les autres épisodes…

Retrouvez tous les anciens épisodes dans votre app de podcast préférée

Et si vous voulez aller plus loin ensemble,
consultez Organisé pour Réussir