ContextBooster améliore Evernote et Twitter

context_booster
Context Booster
[EDIT – le site a été fermé le 28 février 2015 « par manque de fonds ». Dommage, l’idée était prometteuse.]

Découvert le 1er avril 2014, Context Booster est un outil en ligne qui promet d’enrichir l’enregistrement de contenu avec Evernote et Twitter. Context Booster n’est pour le moment actif que sur des contenus en anglais, mais le principe promet d’être très intéressant. Comme son nom l’indique, l’objectif de Context Booster est d’améliorer ce que vous lisez ou archivez en « boostant le contexte », utilisant les principes du web sémantique pour extraire les informations clés des articles, notes Evernote ou tweets que vous lui fournirez.

Context Booster a été rendu fortement visible via la DevCup d’Evernote de juillet 2013, ou le service s’est classé « Best for Productivity ».

Qu’est-ce que c’est ?

Context booster prend un contenu (un article sur internet, une note Evernote, un tweet) et va extraire de ce contenu des « mots-clés », selon un algorithme qui fait sa spécificité, et présenter l’article et ses mots clés côte-à-côte. Ce qui s’appelle « booster le contexte ».

L’exemple ci-dessous vient d’un article dont le lien était dans un tweet. Context Booster a repris le texte de l’article, l’a analysé, et en a tiré 4 mots clés « principaux » et 5 mots clés « secondaires ».

Context Booster - Article View
Exemple d’article issu de twitter

Ces mots-clés sont évidemment actifs, ce qui veut dire qu’on peut ensuite cliquer sur chacun pour avoir à l’écran une page avec des recherches liées à ces mots-clés.

Un article vu par Context Booster

Si on détaille le contenu de cette page, on observe que Context Booster regroupe en fait plusieurs fonctions, dont les 3 plus visibles sont sur la page de l’article concerné:

  1. un « nettoyage » de l’affichage de l’article, à la manière d’Evernote Clearly ou de l’option « page simplifiée » du Web Clipper Evernote sur Chrome
  2. la présentation d’un nuage de mots-clés, trouvés dans l’article selon l’algorithme propre de l’appli
  3. la présentation des articles liés au sujet traité, plus bas de le texte.
Context Booster - Inc.
Cliquer pour agrandir

La 4ème fonction apparaît ensuite, si on clique sur un des mots-clés du nuage: une nouvelle page s’ouvre avec une vue très riche sur ce mot-clé, une page de méta-recherche.

Cette page mélange un nombre assez important de sources: définition wikipedia, articles de presse, vidéos youtube, présentations slideshare, et images.

L’image à gauche présente le résultat en cliquant sur la revue Inc. On y voit l’entrée wikipedia tout en haut, des liens vers des articles, des vidéos, et des photos.

Cette page est extrêmement bien faite, et pourrait très bien servir de dashboard dans le cas d’une veille sur un sujet quelconque.

On peut cependant regretter l’absence d’enregistrement de cette page (on peut mettre en favoris un article, mais pas le dashboard de ContextBooster), et l’absence d’intégration-retour puisque les liens renvoient aux articles originaux, et non pas à leur version « boostée ». On ne peut pas « booster » d’une note à l’autre, et ainsi jouer avec la sérendipité propre à la navigation internet.

A noter qu’avec du texte en français (ou toute autre langue que l’anglais), context booster remplira très bien sa fonction d’affichage nettoyé, mais ne présentera pas de mots clés, l’algorithme ne fonctionnant pour l’instant qu’avec la langue anglaise. Il est prévu d’ajouter l’allemand très bientôt.

Booster au-delà des pages web

Là où Context Booster prend toute sa force, c’est en s’intégrant avec d’autres services comme Evernote, Twitter ou Buffer.

Context Booster avec Evernote

C’est très simple, après avoir lié des deux comptes, il suffit d’ajouter le tag « contextboost » sur une note Evernote, et Context Booster applique automatiquement sa « magie » et va ajouter en bas de votre note le même nuage de tag qu’on a pu voir sur la version Web. Un clic sur un tag et vous ouvrez la même page de « veille » dans votre navigateur internet. C’est simple et efficace… et évidemment ça ne marche que sur du contenu en anglais.

Context Booster avec Twitter

Encore plus fort, vous pouvez demander à enregistrer automatiquement vos favoris Twitter dans Evernote via Context Booster. Il suffit de cocher l’option dans Context Booster, de relier les deux comptes, et chaque favori Twitter aura droit à deux actions: il sera automatiquement enregistré dans une note Evernote, avec le texte complet de l’article si le tweet fait référence à un article, et le nuage de tag en prime !

Les notes ainsi créées sont toutes stockées dans un bloc-note spécial appelé Context Booster / Articles (CB) et taggées « contextboost » par défaut.


Pour tester c’est ici: http://www.contextbooster.com/

Ce que j’ai aprécié

  1. mise en page sobre de l’article (même si d’autres solutions le font aussi)
  2. nuage de mots-clés
  3. page de « veille » avec sources multiples
  4. intégration avec Evernote et Twitter

Ce que j’ai moins aimé

  1. pas de version française pour l’instant
  2. absence de ré-intégration à partir de la page de « veille »
Envie d'aller plus loin avec Evernote ?
Recevez gratuitement notre livre électronique Maîtrisez Evernote !

Cet article a 2 commentaires

  1. C’est dommage mais il n’existe plus. Ce serai une bonne idée de le rajouter en Update ^^ je pense 🙂 sinon bon article

    1. En effet, merci pour la remarque, l’outil n’a pas survécu. Article mis à jour

Répondre à max Annuler la réponse.

Fermer

Recevez gratuitement notre livre électronique Temps – mesurer, gérer, qui traite également de gestion de projets et tâches, en version PDF*

* format PDF – le format Kindle est disponible sur la boutique Kindle

Recevez gratuitement notre livre électronique Temps – mesurer, gérer en version PDF*

* format PDF – le format Kindle est disponible sur la boutique Kindle

Recevez gratuitement notre livre électronique Maîtrisez Evernote ! en version PDF*

* format PDF – le format Kindle est disponible sur la boutique Kindle

%d blogueurs aiment cette page :