Contre la morosité, vive la Done List!

with Pas de commentaire

Contre la morosité, vive la Done List!Nos vies se résument-elles aux tâches dont nous remplissons nos journées et nos gestionnaires de tâches ?

Vous est-il arrivé de terminer une journée avec une liste de tâche correctement remplie, et pourtant le sentiment de n’avoir rien fait, ou bien de ne pas avoir fait ce qu’il fallait ?

Vous prenez cinq minutes le matin pour remplir votre liste des actions à faire, et si vous preniez cinq minutes le soir pour déposer une liste de vos accomplissements de la journée ?

C’est l’art de la Done list.

La meilleure introduction au sujet a été écrite par Janet Choi, dans son article « The Art of the Done list » publié sur le site 99u.com. Signe de son intérêt, cet article a été relayé plus de 13,000 fois sur les différents réseaux sociaux !

Contrairement à la to-do list, qui est un outil de travail ponctuel, la done list est un outil de mémoire: elle est là pour nous aider à nous souvenir de nos efforts et de nos accomplissements de la journée, amener du positif et du recul dans une journée d’actions.

La to-do list est un outil de travail, la done list est un outil de mémoire.

Que mettre dans sa Done List ?

Dans une done list, Janet Choi propose de déposer ce qu’on considère d’utile et qui a été accompli dans la journée – quelle que soit la taille de cette action. Elle suggère également de garder cette liste pour la revoir, après une journée, un mois, une année, quand un peu de perspective peut venir éclairer notre journée en particulier, et notre vie en général.

Elle recommande comme structure une série de questions simples:

Les 7 questions de la done list

Qu’ai-je fait aujourd’hui ? Qu’ai-je accompli ? un simple acte d’affirmation et de célébration.

Sur quel(s) élément(s) ai-je progressé ? Même dans une journée non productive, vous avez pu progresser sur un élément; mettez-le dans la liste comme témoignage de ce travail.

Qu’est-ce qui a eu un impact sur ces progrès ? Pouvez-vous le changer ou le contrôler, pour faciliter ce progrès ?

Qu’est-ce qui est ressorti de cette journée, et comment je me suis senti ? Cette liste est une source de motivation, et le ressenti joue un rôle important dans la motivation.

Qu’ai-je fait aujourd’hui dont je veux vraiment me souvenir dans le futur ? La liste est une mémoire de vos accomplissements.

Comment transformer les points négatifs en progrès pour demain ? On apprend également de ses échecs et de ses erreurs;

Quels sont les trois éléments positifs d’aujourd’hui ? Dans tout ce que vous avez écrit, relevez les trois éléments les plus importants. Les écrire ici participe du cercle vertueux de la mémoire.

Il ne faut pas voir cette série de questions comme une contrainte trop forte. Après tout, la done list est là pour aider, pas pour ajouter une contrainte de plus dans des journées déjà bien remplies. Vous n’aurez peut-être pas tous les jours l’envie de tout remplir, ou des réponses pertinentes pour chacune des 7 questions proposées ici. Ecrivez ce qui vous paraît important. Et n’oubliez pas: la done list est votre mémoire, c’est une forme de journal positif.

Dois-je jeter ma to-do list bien organisée ?

Chaque outil répond à un besoin très différent, et le propos de ce billet n’est surtout pas de vous faire abandonner un système d’organisation pour un autre. On l’a vu, chacun joue d’ailleurs un rôle très différent.

Si l’on devait résumer synthétiquement, voici les différences fondamentales:

  • to-do list: emails, appels, tâches, … toutes ces choses que vous devez faire dans la journée;
  • done list: se rappeler des bonnes choses que vous avez accomplies dans cette même journée.

Quels outils pour la Done List ?

Là où des gestionnaires de tâches peuvent se montrer les plus efficaces pour la to-do list, pour la done list une simple feuille de papier peut suffire. Si vous choisissez ce support, pensez bien à stocker les done list ensemble, pour les moments où vous souhaiterez les relire. Vous pouvez également opter pour un carnet dans lequel chaque page pourra correspondre à une de vos journées.

Pour les plus « connectés », pourquoi ne pas enregistrer vos accomplissements dans Evernote ? Cette approche présente un double avantage:

  1. vous pouvez stocker la liste de questions citée plus haut dans un modèle de note, ainsi la rédaction de votre done-list quotidienne se trouve facilitée;
  2. avec Evernote, la liste est stockée « pour toujours », avec également date et heures enregistrées. Vous pourrez ensuite à loisir consulter vos done list passées et revenir, si vous le souhaitez, sur vos actions.

Là où la to-do list sert à se mettre en marche, et n’est plus forcément nécessaire une fois les tâches accomplies, la done list sert à se souvenir, d’une certaine manière à se construire.

Des lectures complémentaires

En français je vous suggère cet article sur conseil-emploi.net, qui a donné lieu à des échanges intéressants sur l’opposition to-do vs. done list.

Comme souvent sur les sujets de productivité et de développement personnel, les américains se sont fortement intéressés à la question. Le célèbre site Lifehacker y a consacré un article, d’ailleurs relai du billet de Janet Choi. New York Magazine a également publié une brève sans équivoque, puisqu’on nous propose d’ajouter la done list à la to-do list.

Je serai heureux d’avoir vos retours sur cette méthode. Les commentaires sont ouverts.

Répondre