Bullet Journal et numérique

with Un commentaire

Dans un autre article, nous avons couvert Bullet Journal dans sa version « originale ». Mais les site « Les Outils Numériques » ne serait pas complet sans mention d’outils… numériques ! Même avec Bullet Journal, qui est low tech par excellence, des utilisateurs se sont penchés sur la question, avec des approches très différentes et créatives.

Voici donc quelques-unes de ces initiatives, des plus proches aux plus éloignées du modèle original.

Compléter l’expérience du papier avec un index numérique

Bullet Journal ne sert pas qu’à poser des to-do lists sur le papier, les carnets vont aussi contenir des listes ou des écrits plus « long terme », que vous pouvez être amené à consulter et compléter régulièrement. Pour les plus gros utilisateurs de Bullet Journal, ces pages peuvent être disséminées sur plusieurs carnets, et devenir difficile à retrouver – du moins sans aide.

Bullet Journal IndxdC’est ici qu’intervient l’idée de David Rea, qui a développé un outil numérique d’indexage de tous vos carnets, Indxd particulièrement adapté aux personnes ayant accumulé plusieurs carnets.

Comme il l’explique sur son article introductif, le but d’Indxd est simplement d’enregistrer et de retrouver facilement les sujets inscrits dans les nombreux journaux. Une entrée peut ne contenir que le nom du sujet et le carnet, avec éventuellement le numéro de page. Et ensuite le moteur de recherche d’Indxd fera le travail pour vous.

Bullet Journal 2.0 – tablette et stylet

Pour certains internautes, la tablette est devenue le nouvel outil de travail incontournable. Et certains ont porté leurs réflexions sur le remplacement du couple papier/crayon par ses équivalents numériques: tablette et stylet. Voici deux exemples très différents de ce type d’utilisations:

  • Christopher Rodgers dans un mode très proche du papier avec l’application Bamboo Paper et le stylet Wacom.
    Bullet Journal
  • Danya D. Smith avec une approche beacuoup plus graphique, utilise Paper sur iPad. Voici son dernier article sur son journal de 2015. Par curiosité, vous pourrez également consulter sa collection de créations avec Paper.
    Bullet Journal Paper

Recréer Bullet Journal dans un outil de listes de tâches

Oublions les analogies, Amir Masoud Abdol retient les principes de bases et tente de transposer Bullet Journal dans Workflowy. Son long article sur medium explique avec force détails comment il a structuré son Bullet Journal numérique – l’oxymore est intéressant !

Bullet Journal WorkflowyC’est assez complexe, aux antipodes du projet initial, mais néanmoins riche en idées pour les accros aux gestionnaires de tâches numériques. Sans doute plus proche dans l’idée d’un GTD que du Bullet Journal.

Evernote et Bullet Journal

Evernote ne s’y est pas trompé, en « récupérant » l’intérêt pour Bullet Journal via un tweet du 4 avril 2015, se référant à un article pourtant ancien du site Fast Company –  et qui ne mentionne pas du tout de lien entre le Bullet Journal et des outils numériques !

Un bel exemple de récupération marketing, mais un choix d’article assez pauvre car peu en rapport avec l’outil lui-même…

Bullet JournalLe lien avec Evernote existe pourtant bien, et c’est ce qu’a tenté John Scullen, avec son système intitulé « Supercharged Notes« , qui intègre dès le départ certains principes du Bullet Journal (papier, enregistrement sur une page) avec des outils numériques: Evernote (pour enregistrer et chercher dans les notes manuscrites), un gestionnaire de tâche, et un calendrier.

Même si John Scullen ne se revendique pas directement du Bullet Journal, on en est très proche, et ses principes d’intégrations aux outils numériques méritent qu’on s’y attarde.

 

Retrouvez tous nos articles de gestion de Temps dans un format pratique
Téléchargez gratuitement le livre électronique « Temps – Mesurer, Gérer » dans notre section e-Books.

Une réponse

  1. John Scullen
    | Répondre

    Thanks for the mention Eric.

    I developed my approach without knowledge of Bullet Journal but was astounded how similar the two approaches were when Bullet Journal started making waves. The origins of my approach go back to the Franklin Covey planner which I used for about 10 years. I just found that certain types of entries worked better in a digital system.

    John

Répondre